Search
Close this search box.
Logo Docteur Franck Benhamou

Dr. Franck Benhamou
Chirurgien plastique et esthétique

Les prothèses mammaires rondes ou anatomiques en chirurgie esthétique

Les prothèses mammaire ronde ou anatomique en chirurgie esthetique

Objectif

comparer l’utilisation de prothèses rondes et prothèses anatomiques afin de determiner si

  • les prothèses anatomiques donnent un meilleur résultat esthétique que les prothèses rondes
  • les prothèses anatomiques donnent des complications qui leurs sont propres

Matériel et méthode

Sélection des patientes

  • Janvier 2003 et Janvier 2005
  • service de chirurgie plastique de l’hôpital de Montreuil et la clinique st Geneviève Paris
  • Seules les indication esthétique ont été retenues ( aplasie ou hypoplasie mammaire, associée ou non à une ptose inférieure à 2 cm).
  • Ont été exclues les ptoses supérieures à 2 cm qui nécessitent une plastie/ prothèse.

Position de l’implant

  • rétro pectoral pour aplasie ou hypoplasie inférieure au bonnet A
  • Pré pectoral dans tous les autres cas.

Sélection de l’implant

type de prothèses utilisées

  • prothèses anatomiques texturées, en gel de silicone, de marque Mac Ghan inhamed , modèle MM 410
  • soit des prothèses rondes texturées, en gel de silicone, de marque CUI

Volume de l’implant

  • le choix de la patiente
  • la faisabilité technique.

Méthode de critères de jugement

Le résultat esthétique est jugé à J 90

  • un chirurgien,
  • une infirmière,
  • un photographe hospitalier
  • la patiente elle-même

Noté pour le résultat

    • 0 pour mauvais résultat,
  • 1 pour résultat moyen
  • 2 pour bon résultat

Noté pour l’aspect

  • très naturel
  • peu naturel

Critères de surveillance des complications

par examen clinique J1 ,J2 ,J8 , J15 et à J90

Résultats

  • 382 prothèses mammaire chez 191 patientes
  • age moyen 32, 4 ans (18 a 54 ans )
  • volume implanter moyen 280gr ( 150 a 460gr )
 

Type de prothèse

 
Résultat par type de prothèse mammaire
Résultat par type de prothèse mammaire
 

Position de l’implant

Résultat en fonction de la position de l'implant
Résultat en fonction de la position de l'implant

Résultats esthétique

Complication per opératoire sur 382 prothèses

  • Une perte de la forme de la prothèse anatomique à cause de la difficulté d’introduction
  • Une rupture per opératoire d’une prothèse anatomique sans difficulté d’introduction
  • Une rupture per opératoire d’ une prothèse ronde sans difficulté d’introduction

Complication post opératoire sur 382 prothèses

  • Hématome et infection : 0.
  • Luxation 2 (anatomique uniquement )
  • retournement 2 ( 1 ronde et 1 anatomique )
  • Malposition : 0

Impact de la position de l’implant sur les résultats

L’impact de la position de l’implant sur les résultats est un aspect crucial de la chirurgie esthétique mammaire. La décision de placer l’implant mammaire prépectoral ou rétromusculaire peut avoir des conséquences significatives sur le résultat final de l’intervention.

Dans la position prépectorale, l’implant est positionné entre le tissu mammaire et le muscle pectoral. Cette approche offre plusieurs avantages, notamment une récupération post-opératoire plus rapide et moins de douleur. De plus, certains chirurgiens estiment que cette position permet une apparence plus naturelle du sein, car l’implant est intégré plus près de la glande mammaire.

En revanche, la position rétromusculaire place l’implant derrière le muscle pectoral. Cette technique peut être préférée chez les patientes ayant une faible épaisseur de tissu mammaire ou une ptose mammaire modérée. En plaçant l’implant derrière le muscle, il peut offrir un contour plus doux et une meilleure couverture de l’implant, ce qui peut être bénéfique pour les patientes minces ou celles qui ont une peau plus fine.

Cependant, la position rétromusculaire peut être associée à une récupération post-opératoire plus longue et à une douleur accrue, car le muscle pectoral est déplacé lors de la chirurgie. De plus, dans certains cas, cette technique peut entraîner une déformation du sein lors de la contraction musculaire, connue sous le nom de déformation de l’implant.

Le choix de la position de l’implant dépend de plusieurs facteurs, notamment la morphologie de la patiente, ses objectifs esthétiques et les recommandations du chirurgien. Chaque cas doit être évalué individuellement pour déterminer la meilleure approche chirurgicale.

En conclusion, l’impact de la position de l’implant sur les résultats est un aspect important à considérer lors de la planification d’une chirurgie esthétique mammaire. Les patientes doivent discuter en détail avec leur chirurgien des avantages et des inconvénients de chaque option afin de prendre une décision éclairée et obtenir les résultats esthétiques souhaités.

Conclusion

  • Les prothèses anatomiques donnent un meilleur résultat esthétique que les prothèses rondes aussi bien en position pré pectoral qu’ en retro
  • d’autant mieux que le volume implanté est peu important
  • L’utilisation des prothèses anatomiques donne des complications qui leurs sont propres aussi bien en pré opératoire du fait de sa difficulté technique.

Pour en savoir plus

Search
Close this search box.
Search