Search
Close this search box.
Logo Docteur Franck Benhamou

Dr. Franck Benhamou
Chirurgien plastique et esthétique

Le changement de prothèse mammaire: évolution et bien-être féminin

Les abus en chirurgie esthétique

Les critères de beauté varient selon chaque personne tout comme les goûts et les couleurs qui ne se discutent pas d’ailleurs.

Certains n’aiment pas leur nez, d’autres leur bouche. Certains trouvent leurs cuisses trop grosses, d’autres veulent une poitrine plus généreuse.

La première consultation avec le chirurgien esthétique

En effet, les demandes en chirurgie esthétique sont très variées et parfois peuvent être hors normes d’où l’importance de la première consultation qui reste majeure car elle permet au chirurgien de comprendre les motivations de son patient. Une analyse est faite lors de cet entretien. Cela permet au chirurgien de savoir si la demande est fondée et réalisable.

Le refus d’opérer un patient en France notamment pour une demande abusive est très courant.

Généralement cela ne freine en rien le patient et le pousse à insister auprès du chirurgien ou bien tenter auprès d’un autre.

Le docteur Franck Benhamou explique bien aux patients qu’il est là avant tout pour apporter un conseil tout en restant le plus neutre possible.

Cependant parfois cela reste difficile quand les demandes des patients sortent du domaine du réalisable et peuvent nuire à leurs santé.

La préoccupation première du docteur Franck BENHAMOU reste avant tout la santé et le bien être de son patient.

Les abus des patientes déjà opérée

« Plusieurs cas de figure se présentent quotidiennement, des patientes commencent par vouloir augmenter le volume de leurs poitrine puis reviennent l‘année qui suit car elles estiment que la taille est trop petite » explique le docteur Franck BENHAMOU.

Cela n’a rien d’alarmant mais quand la patiente souhaite un bonnet D alors que son corps ne le permet pas, cela devient un excès.

Porter de grosses prothèses sur du long terme peut donner des problèmes de dos par exemple.

Il y une différence majeure entre vouloir et pouvoir. L’excès en chirurgie esthétique peut être désastreux et peut avoir des répercussions très néfastes pour le patient. Le docteur Franck BENHAMOU opte généralement pour un effet naturel et embellisseur.

Le patient s’habitue naturellement au changement. Il faut y aller progressivement et ne pas choquer le patient.

Le danger des abus sur le plan psychologique

Hormis les dangers ou les aspects négatifs des abus sur du long terme de la chirurgie esthétique, cela peut créer aussi une différence trop importante au sein de la société.

Des patientes peuvent se sentir dévisager ou rejeter et cela a un impact bien plus important. L’excès pousse généralement à penser que le patient s’améliore physiquement mais cela n’est pas spécialement le cas et souvent même le contraire. Beaucoup de personnes viennent au cabinet du docteur Franck BENHAMOU en amenant une photo d’une personne connue et veulent avoir le même nez ou la même bouche par exemple.

Encore faut-il que cela soit possible. Parfois cela relève du domaine de l’obsessionnelle et en devient maladif. Cela peut être très néfaste pour le patient. Ces patients veulent clairement être une autre personne ce qui est totalement contre la déontologie même du métier de chirurgien esthétique car cela ne relève plus du domaine de l’esthétique.

Il existe une différence entre vouloir ressembler et vouloir la même chose. Le résultat d’une opération esthétique est propre à chaque patient.

C’est pour cela qu’il faut savoir être raisonnable et surtout prendre en considération l’avis de son chirurgien. Il faut garder son identité et ne pas devenir une personne méconnaissable en améliorant les points que l’on estime nécessaires de changer.

En soit, il faut retenir que la chirurgie esthétique n’est pas un acte banal ,qu’il faut rester raisonnable dans sa demande et surtout ne pas en abuser.

Les conséquences des abus en chirurgie esthétique

Dans la quête incessante de la perfection physique, certains individus peuvent tomber dans le piège des abus en chirurgie esthétique, avec des répercussions dévastatrices pour leur bien-être physique et mental. Que ces abus découlent de demandes excessives des patients ou de pratiques professionnelles douteuses, il est impératif de prendre conscience des dangers inhérents à ces comportements extrêmes et de promouvoir une approche plus équilibrée de la beauté et de l’esthétique.

Les conséquences des abus en chirurgie esthétique peuvent être multiples et graves. Sur le plan physique, des interventions répétées ou excessives peuvent entraîner des complications médicales sérieuses, telles que des infections, des cicatrices permanentes, des déformations anatomiques et même des dommages permanents aux tissus. Ces complications peuvent nécessiter des interventions chirurgicales de correction supplémentaires, aggravant ainsi les risques pour la santé et les coûts financiers associés.

En outre, les abus en chirurgie esthétique peuvent avoir un impact dévastateur sur la santé mentale des individus. La poursuite obsessionnelle de la perfection physique peut conduire à des troubles de l’image corporelle, à une baisse de l’estime de soi et à une détresse émotionnelle importante. Les individus peuvent devenir obsédés par leurs imperfections perçues, cherchant constamment à les corriger par le biais de multiples interventions chirurgicales, sans jamais atteindre le niveau de satisfaction désiré.

De plus, les abus en chirurgie esthétique peuvent également avoir des répercussions sociales et psychologiques plus larges. Les individus peuvent éprouver des difficultés à maintenir des relations saines et équilibrées, se retirant souvent socialement en raison de leur obsession pour l’apparence physique. Cette obsession peut également entraîner des problèmes professionnels, sociaux et familiaux, affectant ainsi tous les aspects de leur vie.

Il est impératif de sensibiliser sur les dangers des abus en chirurgie esthétique et de promouvoir une approche plus équilibrée de la beauté et de l’esthétique. Les professionnels de santé doivent s’efforcer de fournir des soins éthiques et responsables, mettant toujours la santé et le bien-être des patients au premier plan. En encourageant une prise de décision éclairée et en offrant un soutien psychologique adéquat, nous pouvons aider à prévenir les abus en chirurgie esthétique et à promouvoir une vision plus saine et plus réaliste de la beauté.

Pour en savoir plus

Search
Close this search box.
Search