Search
Close this search box.
Logo Docteur Franck Benhamou

Dr. Franck Benhamou
Chirurgien plastique et esthétique

Opération des paupières

Opération des paupières

L’opération des paupières est une intervention assez simple en apparence, mais qui en réalité, nécessite de la compétence et de la minutie. La blépharoplastie traite le relâchement cutané et l’excédent en peau et de  graisse dans certains cas de poche, au niveau des paupières.
Certaines personnes ont le regard abattu. Ce regard triste est dû à des paupières supérieures lourdes, à cause de la présence d’un excès de peau et des poches de graisse, bien souvent dans le coin externe de la paupière, mais aussi parfois, dans le coin interne. Il est à noter que dans qu’en cas de poche dans le coin interne, il faut faire la différence entre les glandes lacrymales et la graisse. La plupart du temps, ces poches graisseuses donnent un regard fatigué et des yeux gonflés, rendant le maquillage difficile. Dans des cas extrêmes, ces poches peuvent gêner l’ouverture des yeux, c’est ce que l’on appelle le ptosis.
La blépharoplastie est l’intervention chirurgicale qui traite ce problème. Elle consiste à retirer l’excédent de peau et de graisse. L’incision laisse une cicatrice invisible cachée, dans le pli naturel de l’œil.
Il en est de même pour la blépharoplastie des paupières inférieures. L’incision s’effectue sous la ligne des cils et jusqu’au coin des plis de la patte d’oie.
L’intervention dure environ une heure, sous anesthésie locale ou générale selon les cas. Les premiers temps, les patients peuvent avoir une impression de conjonctivite, un petit hématome ou des œdèmes qui se dissiperont, au fil des jours. Les fils de suture sont enlevés au bout de cinq jours et une protection solaire est requise, pendant six mois et de porter des lunettes de soleil, la première semaine.

Zones des opérations de la paupière:

L’âge, entre autres, est en cause d’un relâchement cutané et musculaire au niveau de la paupière inférieure ou une hernie graisseuse. L’intervention permet d’y remédier et elle est souvent accompagnée d’un lifting ou d’un laser resurfacing pour retendre les ridules.

À cela se rajoute une grande nouveauté qui consiste à réaliser des injections de graisse prélevée au niveau du lambris et d’en retapisser un œil parfois creux.
Parfois, le regard vieilli n’est pas toujours dû qu’aux paupières alourdies par l’excès de peau et de graisse. Parfois, l’affaissement des sourcils peut en être la cause et il est bien important de faire la différence entre les deux, car le moyen d’y remédier ne requiert pas le même traitement. Au moindre  doute sur des problèmes oculomoteur ou visuel, lors de la première consultation, le chirurgien plasticien pourra faire appel à un ophtalmologue pour avoir son avis si nécessaire.

La blépharoplastie asiatique

C’est un autre type d’intervention chirurgicale esthétique qui s’effectue, au niveau des paupières. Cette intervention concerne les personnes ayant une forme d’œil bridé. Elle consiste à créer ou repositionner le pli de la paupière, pour agrandir le regard et lui donner une forme plus en amande. Ce type d’intervention se pratique, en France, mais elle est plus courante en Asie où les standards de beauté sont devenus, pour beaucoup, le type européen.

Le processus d’intervention pour une opération des paupières

L’opération des paupières, également connue sous le nom de blépharoplastie, est une intervention chirurgicale esthétique visant à corriger les paupières supérieures et/ou inférieures affaissées, tombantes ou présentant des excès de peau et de graisse. Voici comment se déroule généralement cette procédure :

  1. Première consultation : Avant l’opération, le patient rencontre le chirurgien plasticien pour une consultation initiale. Au cours de cette consultation, le chirurgien examine les paupières du patient, discute de ses attentes et de ses objectifs esthétiques, et explique en détail le déroulement de l’opération, les risques potentiels et les résultats attendus.

  2. Préparation Préopératoire : Avant l’intervention, le patient peut être invité à passer des examens médicaux pour s’assurer qu’il est en bonne santé pour subir la chirurgie. Le chirurgien peut également donner des instructions spécifiques sur la façon de se préparer, telles que l’arrêt de certains médicaments, le jeûne avant l’opération, et l’organisation d’un soutien pour le transport après l’intervention.

  3. Anesthésie : L’opération des paupières peut être réalisée sous anesthésie locale avec sédation intraveineuse ou sous anesthésie générale, selon la préférence du patient et l’étendue de l’intervention.

  4. Incisions : Une fois que l’anesthésie a pris effet, le chirurgien commence par pratiquer des incisions discrètes le long des lignes naturelles des paupières pour minimiser les cicatrices visibles. Pour les paupières supérieures, les incisions sont généralement faites dans le pli naturel de la paupière. Pour les paupières inférieures, les incisions peuvent être réalisées juste en dessous des cils ou à l’intérieur de la paupière (technique transconjonctivale).

  5. Correction des Paupières : Une fois les incisions réalisées, le chirurgien élimine l’excès de peau, de graisse et de tissu musculaire des paupières, en fonction des besoins du patient. Pour les paupières supérieures, cela peut impliquer le retrait de la peau affaissée et du surplus graisseux. Pour les paupières inférieures, le chirurgien peut ajuster la graisse et resserrer les muscles pour réduire les poches sous les yeux et lisser la zone.

  6. Fermeture des Incisions : Une fois la correction effectuée, le chirurgien referme les incisions avec des sutures très fines pour minimiser les cicatrices. Des bandages ou des pansements peuvent être appliqués sur les paupières pour protéger les zones traitées.

  7. Suivi Postopératoire : Après l’opération, le patient est surveillé en salle de réveil pour s’assurer qu’il récupère normalement de l’anesthésie. Le chirurgien donnera des instructions spécifiques sur les soins postopératoires, y compris la gestion de l’enflure et des ecchymoses, l’utilisation de collyres ou de pommades, et les activités à éviter pendant la période de récupération.

En suivant attentivement les instructions postopératoires du chirurgien et en prenant soin des paupières pendant la période de guérison, le patient peut s’attendre à des résultats esthétiques améliorés et à une apparence plus jeune et plus rafraîchie autour des yeux.

Références scientifiques

Pour en savoir plus

 
Search
Close this search box.
Search