Search
Close this search box.
Logo Docteur Franck Benhamou

Dr. Franck Benhamou
Chirurgien plastique et esthétique

Médecine esthétique coolsculpting

Médecine esthétique coolsculpting

Les bourrelets nous prennent en grippe et on désespère de les voir partir. Régimes à répétition, activité sportive, on perd du poids… rien n’y fait ! On n’est pas obèse ni même gros, mais on a quand même des bourrelets et ça nous gâche la vie. On perd du poids, mais ces plis tenaces semblent décidés à ne pas nous quitter, malgré une alimentation qu’on essaye de contrôler.

Et pourtant, la solution est à portée de main de tous, sans effort. Désormais, il est possible de perdre ses bourrelets, sans effort et sans chirurgie avec CoolSculpting.

Contrairement à la liposuccion plus intrusive, le CoolSculpting ou plus précisément, la cryolipolyse est une méthode non invasive, indolore et sans anesthésie. La méthode est souvent appelée CoolSculpting au nom de l’appareil utilisé.

On oublie les régimes agressifs, les comprimés aux effets nocifs sur le métabolisme et le système hormonal.
Le manque de vitamines, des minéraux, des nutriments et des protéines, l’âge et un excès de l’hormone d’œstrogène.

Le principe est simple et consiste à détruire, définitivement, les cellules graisseuses, par le froid. Les effets commencent à partir de -7°C jusqu’à -14°C. Les cellules sont détruites et naturellement, éliminées par l’organisme, en six à douze semaines. Les zones concernées sont les bourrelets abdominaux, la culotte de cheval, les bras, l’intérieur des cuisses.

Le grand avantage de cette méthode est que l’on peut reprendre son activité ou son travail, juste après la séance, sans que personne ne remarque rien et dont les résultats sont durables, contrairement à certaines autres méthodes où la graisse finit par revenir. La séance dure deux heures, le temps d’une bonne pause-déjeuner.

 

On rêve tous d’un beau corps, mais la différence entre le rêve et la réalité, est l’action et avec cette technique révolutionnaire, le rêve devient à portée de main.

Les limites du coolsculpting

Bien que le CoolSculpting présente de nombreux avantages, il est important de reconnaître qu’il a aussi ses limites. Tout d’abord, cette méthode peut ne pas convenir à tout le monde. Les patients qui ont une quantité importante de graisse à perdre ou qui ont des attentes irréalistes quant aux résultats peuvent ne pas être de bons candidats pour le CoolSculpting.

De plus, le CoolSculpting peut ne pas produire des résultats aussi spectaculaires que la liposuccion traditionnelle, en particulier pour les patients qui ont besoin de perdre de grandes quantités de graisse. Bien que les résultats soient durables, certains patients peuvent nécessiter plusieurs séances pour obtenir les résultats souhaités.

Enfin, le CoolSculpting peut entraîner des effets secondaires temporaires tels que des rougeurs, des ecchymoses, des picotements ou des engourdissements dans la zone traitée. Bien que ces effets secondaires disparaissent généralement d’eux-mêmes dans les jours suivant le traitement, ils peuvent être gênants pour certains patients.

Malgré ces limites, le CoolSculpting reste une option attrayante pour de nombreuses personnes à la recherche d’une solution non invasive pour réduire la graisse tenace et retrouver une silhouette plus harmonieuse.

Références scientifiques

Pour en savoir plus

Search
Close this search box.
Search